Return to site

ARTISTES-AUTEURS AILLEURS : DESTINATION BELGIQUE.

Complexité des démarches, jargon parfois obscur, lenteurs administratives... On peste souvent contre le système français en matière de régime fiscal et de cotisations des artistes-auteurs. Mais l’herbe est-elle vraiment plus verte ailleurs ? Art Insider démarre une série de reportages sur le régime des artistes et autres professionnels de l’art dans différents pays.

Première destination : la Belgique.

Extrait de l'article de Décembre 2018

La France et la Belgique affichent des différences notoires quant aux régimes qui régissent l’activité artistique. Chez notre voisin, il n’existe pas de régime spécifique pour les artistes-auteurs, qui doivent composeravec des possibilités restreintes et moyennement adaptées aux spécificités du secteur.

- La carte artiste ou le Régime des petites indemnités (RPI)

- Indépendant à titre complémentaire

- Le « statut d’artiste », LA différence belge

- Le « visa d’artiste »

- Les coopératives ( l'exemple de SMart )

(...) Nos collègues belges doivent piocher parmi des solutions par défaut, et s’adapter de manière bancale à un système qui a été mis en place pour d’autres activités professionnelles.

Par Alexandrine Dhainaut & Mathilde Ehret-Zoghi, directrice de Maze Conseils, agence spécialisée dans le conseil et la formation des professionnels des arts visuels

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly