Return to site

Comment développer et entretenir son réseau professionnel ?

Mathieu Oui, formateur en écoles d’art et auteur de Réussir sa formation en communication artistique (éditions Pyramyd) offre quelques éléments de réponse aux jeunes professionnels.

« Cette question est essentielle pour un jeune artiste. L’activité artistique étant fondamentalement solitaire, les débuts professionnels peuvent être marqués par des moments de doute et de remise en cause. C’est donc un moyen important de ne pas s’isoler, mais aussi d’évoluer et de développer de nouveaux projets. Le réseau se construit progressivement par amitié, affinités, rencontres successives (Untel me présente à Untel), mais aussi par les expériences professionnelles.

▪ Pour les étudiants en école d’art, l’établissement est le premier des réseaux, constitué des autres élèves avec lesquels on s’entraide, monte des projets, partage les contacts. Mais il faut aussi ne pas hésiter à recourir aux enseignants et intervenants extérieurs.

▪ Pour les artistes autodidactes, le réseau est moins immédiat, d’où l’importance de rejoindre des lieux collectifs : associations, collectifs d’artistes, ateliers partagés ou espaces de coworking...

▪ Pour entretenir son réseau, il faut prendre le temps de participer aux événements artistiques : vernissages, festivals, etc. C’est souvent par le biais de rencontres informelles que certaines choses se déclenchent. Parfois ce n’est pas payant tout de suite : il faut être patient et ne pas se décourager ! Cela peut passer aussi par l’engagement dans les instances professionnelles : syndicats et autres réseaux professionnels.

▪ Outre la présence sur les réseaux sociaux, la publication d’une newsletter à tous ses contacts est une bonne façon de professionnaliser sa communication. »

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly