Return to site

« MA PREMIÈRE PERFORMANCE : UN BEAU LOUPÉ ! »

Carole Douillard, artiste

« Elle a lieu en 1997, pendant mon diplôme, et elle a été l’acte fondateur de ma pratique. Une telle révélation... et un tel asco (Rires) !

(...)

Il y a 20 ans, faire de la performance en école d’art n’était pas gagné. Certains profs me regardaient comme un ovni, l’un d’eux m’a même dit : “Ma pauvre, la performance, c’est les années 70, qu’est-ce que tu fais ?” Le contexte était d’ailleurs un peu caricatural : 1 jeune étudiante artiste femme d’un côté / 5 membres du jury masculins de l’autre.

(...)

J’avais le sentiment de n’avoir plus rien à perdre et je leur ai dit : “Maintenant, je vais vous chanter une chanson.” La situation protocolaire du diplôme laissait place à une émotion réelle ressentie.

(...)

C’est un acte fondateur, j’ai continué à questionner ce rapport de charge affective entre l’artiste-performeur et le regardeur. Un beau loupé ! »

Active depuis la fin des années 1990, l’artiste et performeuse Carole Douillard utilise principalement le corps comme sculpture, dans des performances minimalistes, qui travaillent notamment l’interaction entre acteur et spectateur. Sa performance The Viewers a notamment été achetée par le Cnap en 2014. Elle travaille également avec la photographie, dont on pouvait voir une série à la Biennale de Lyon 2017.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly