Return to site

PAULINE PERPLEXE

Arcueil

Un artist run space comme à la maison. La perplexité affichée de l’artiste et ancienne résidente Pauline Barzilaï à l’énoncé des noms de cette association arcueillaise lors de sa création a finalement donné son titre à Pauline Perplexe, un artist run space où la convivialité et la liberté priment.

« Pauline Perplexe répond à la nécessité première d’un artiste : celle d’avoir un espace pour travailler et pour exposer. »

Sarah Solveck, artiste et curatrice 

Extrait

Premier projet de la coopérative d’intérêt collectif Plateau Urbain (à qui nous consacrerons bientôt un sujet), qui en compte aujourd’hui une dizaine (dont Les Grands Voisins et le Wonder), Pauline Perplexe est aujourd’hui une association indépendante, soutenue par la ville, propriétaire des lieux.

Les artistes passent, cohabitent et se succèdent à Pauline Perplexe. Citons, entre autres, Antoine Barberon, Pauline Barzilaï, Nina Bernagozzi, Marie Bette, Kévin Bogey, Cécile Bouffard, Anne Bourse, Io Burgard, Christel Conchon, Jean-Alain Corre, Morgan Courtois, Florent Dégé, Baptiste Perrin, Mathilde Rives... Ils sont peintres, sculpteurs, illustrateurs. Ils ont une petite trentaine d’années, se sont croisés pendant ou après leurs études aux beaux-arts de Paris, Lyon, Cergy ou Strasbourg. Tous ont contribué à faire de cet espace un lieu de libre création.

Aucun n’a candidaté. Leur présence est le fruit de rencontres, d’échanges et d’envies partagées de produire et de travailler ensemble, avec les moyens du bord, sans attendre ni dépendre de rien ni de personne.

L’économie reste fragile et requiert une bonne dose d’inventivité.

Extrait de l'article de Septembre 2018

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly